Témoignages

La FONDATION CAPS fait des efforts pour s’assurer que tous les membres qui font appel à ses services soient traités avec le plus grand respect et en toute confidentialité.

À l’occasion, certains membres qui ont bénéficié des services de la Fondation choisissent volontairement de témoigner des bénéfices reçus et décident de partager leurs histoires.

Voici quelques témoignages recueillis de la part de membres de CAPS qui ont bénéficié des bienfaits de la Fondation et qui ont choisi de la remercier à leur façon.

Prenez note que certains témoignages sont en anglais.

Monique Caissie

À la suite d’un grave accident automobile qui lui a fait subir de graves lésions à la tête, la vie de Monique a commencé à se détériorer. À cause d’un mauvais diagnostic et des bouleversements majeurs dans sa vie, Monique s’est vue forcé de faire appel à la FONDATION CAPS.

Visionnez le témoignage de Monique et son périple vers la guérison de même que ses conseils envers ceux qui pourraient bénéficier de la Fondation. Vidéo en anglais.

Ruth Sirman

Lorsque Ruth Sirman de la section Ottawa de CAPS a subi un accident de travail, son monde s’est retrouvé sans dessus-dessous. Elle a dû subir plusieurs opérations, a dû cesser de travailler et a bien failli perdre sa maison et son commerce.

Dans cette vidéo bouleversante, Ruth témoigne de son aventure et nous explique comment la FONDATION CAPS lui est venue en aide alors qu’elle était aux prises avec des problèmes de santé majeurs. Vidéo en anglais.

Louise Burley

Comme tout le monde sait; La vie, c’est la vie! Je suis fière d’être membre de CAPS depuis 15 ans. Sur une période de quatre ans, j’ai dû subir trois opérations majeures et des difficultés familiales ont rendu extrêmement précaire ma capacité à travailler.

Il m’était impossible de me déplacer pour mon travail, je ne pouvais travailler à l’aide de mon « ordinateur parlant », je ne pouvais développer de programmes de formation, bref mes affaires étaient au point mort. Mes revenus étaient extrêmement limités. J’ai dû me déplacer pour des trajets de cinq heures à maintes reprises, à l’aller et au retour pour mes opérations, m’assurer du bien-être de mon chien-guide alors que j’étais hospitalisée, assumer les coûts reliés à ma convalescence, tout en déménageant ma mère de la maison à une résidence pour personnes âgées.

Je ne peux m’imaginer ce qu’il serait advenu de tout ce chaos n’eût été d’un membre de CAPS qui m’a si gentiment orienté vers la FONDATION CAPS et ses bienfaits. Vous ne pouvez savoir à quel point je suis reconnaissante envers la Fondation. J’aimerais remercier du fond du cœur les membres du comité, mais aussi tous ceux et celles qui ont participé de près ou de loin à la création et à la croissance de cette incommensurable ressource. Comme conférencière, j’invite tous ceux et celles qui vivent des moments difficiles à contacter la Fondation. Vidéo en anglais.  

Bernard Landreville

Lorsque le conférencier de renom Bernard Landreville a accepté l’opération visant le remplacement de ses deux genoux, il avait planifié une convalescence de 4 à 6 mois.

 

Il était loin de se douter que l’aventure tournerait à un cauchemar de finalement 8 ans qui l’empêcherait de travailler adéquatement et mettrait en péril sa carrière. Vidéo en anglais.

T: 877. 847.3350

F: 416.441.0591

CAPS is a trademark of the Canadian Association of Professional Speakers and is used under license to the CAPS Foundation 

(C) 2019 CAPS Foundation Inc.